L’interview

Nous allons commencer par une petite présentation ! Dis-nous quelques mots sur qui tu es et ce que tu fais.

A – Je m’appelle Adeline, photographe professionnelle depuis 4 ans. Je travaille sous le pseudonyme «Emotion is Art» que vous pouvez retrouver sur Facebook ou sur mon site web. Je photographie principalement les mariages et réalise également les photos de maternité – grossesse et nouveau-né. On me contacte aussi pour les enterrements de vie de jeune fille ou des photos portraits.

J’ai vu, sur ton blog, que tu te décrivais comme quelqu’un de simple, naturel, spontané et enthousiaste, en quoi penses-tu que cela t’aide à capter d’aussi belles photos ?

A – Pour moi le naturel est très important en photographie. J’aime immortaliser les moments « vrais », les gens tels qu’ils sont, leurs moments de joie et de complicité. Selon moi, c’est surtout tout ceci qui permet de rendre une photo belle. Je pense que ma spontanéité met les gens plus à l’aise et mon enthousiasme instaure une bonne humeur lors des séances photos.

Pourquoi t’es-tu lancée dans la photo, et plus précisément dans la photo de mariage ?

A – Je me suis lancée dans la photo par passion, tout simplement. J’aime immortaliser ces moments et créer ce qui deviendra des souvenirs pour mes clients. J’aime réaliser les photos de mariage car chaque mariage est différent. Ceci permet donc un renouvellement de ma part et la création de nouvelles images qui ne ressembleront pas à un autre de mes reportages. J’aime également le fait de pouvoir travailler lors des mariages car ce sont toujours des journées hyper joyeuses et positives. C’est quand même hyper agréable d’aller travailler dans un environnement où tout le monde est heureux.

Emotion is art, pourquoi avoir choisi ce nom ?

A – Le choix du nom est toujours difficile, et puis, celui-ci s’est présenté comme une évidence. Selon moi, la photographie est un art qui capture une émotion et qui peut également transmettre une émotion à celui qui la regarde. Ce que j’aime le plus photographier, ce sont vraiment ces moments d’émotions.

Comment procèdes-tu lorsque des futurs mariés prennent contact avec toi ?

A – Nous échangeons en général plusieurs mails pour discuter du mariage dans sa globalité. Ensuite, il est important pour moi de réaliser une première rencontre afin de voir si le couple et moi sommes sur la même longueur d’ondes. Cela permet de faire un peu plus connaissance et nous pouvons aussi parler plus facilement du déroulement du mariage, de leurs envies, etc. S’ils décident de travailler avec moi, ils reviennent vers moi et nous pouvons signer un contrat.

Depuis quand t’es-tu lancée dans l’univers du mariage ? Cela t’a-t-il appris des choses ?

A – J’ai commencé à m’orienter dans le reportage du mariage il y a environ 3 ans. Comme chaque mariage est différent, je dirais qu’on en apprend tous les jours. Et c’est un point très intéressant dans ce métier. J’en ai surtout appris beaucoup au niveau relationnel. Il faut réussir à gérer chaque personnalité et les envies de tout le monde. Ceci représente un nouveau défi à chaque reportage que je réalise.

Si tu devais nous raconter un moment qui t’a particulièrement marquée lors d’un mariage, lequel serait-ce ?

A – Je ne saurais choisir car chaque mariage me laisse de bons souvenirs. Il y a toujours des discours très touchants, des petites anecdotes marrantes qui restent, des moments d’émotions lors de la découverte des mariés ou encore des soirées folles remplies de traditions en fonction des cultures. J’aime faire partie des coulisses et assister à tout cela.

Dans quelle région prestes-tu ?

A – Je suis de la région de Mons mais je me déplace partout en Belgique. J’aimerais également à l’avenir pouvoir réaliser quelques mariages en France, et pourquoi pas ailleurs en Europe.

Pourrais-tu nous donner ta gamme de prix ?

A – Il est difficile de donner un prix exact car, comme je l’ai déjà dit, chaque mariage est différent. Cependant, pour mieux vous expliquer, je travaille par forfaits. Ceux-ci peuvent varier de 600 à 1100€. Sur base de ces forfaits, il est possible de personnaliser sa demande en ajoutant des heures supplémentaires si cela est nécessaire. Il est également possible d’ajouter une séance photo « save the day » ou une séance « the day after ». Le plus facile est de m’envoyer un mail pour en discuter.

Que dirais-tu aux futurs mariés qui cherchent un ou une photographe ?

A – Selon moi, il est important d’avoir un bon feeling avec son photographe. Il faut se sentir à l’aise et beaucoup discuter lors du premier rendez-vous. Il ne faut pas hésiter à lui dire tout ce que vous voulez pour le jour J. Une bonne communication est un point essentiel. Il faut évidemment aimer son style car ce sont ces photos-là que vous aurez. Donc si vous préférez le style de quelqu’un d’autre, il ne va pas le copier, juste pour vous faire plaisir. N’hésitez pas à voir plusieurs photographes, vous aurez plus de chance de tomber sur la personne qui vous correspond totalement.

Un petit mot pour la fin ?

A – Je te remercie pour cette chouette interview. Bonne recherche et bon courage à tous les futurs mariés, je me rends compte qu’organiser un mariage n’est pas une chose facile. Le plus important, c’est qu’il vous ressemble. Have fun !

Un aperçu de son travail ?

Comment la contacter ?

Son adresse mail : emotionisart@gmail.com

Son site : http://emotionisart.com/

Sa page Facebook : https://www.facebook.com/adelinewynphotography/